Les gens qui aiment l’harmonica sont dans la plupart de temps des mélomanes. Le jazz est plutôt le genre de rythme que vous pouvez s’aventurer avec tous les instruments de musique. Pour l’harmonica, il n’y a pas que le Jazz, mais toutes les mélodies peuvent s’orner du son de l’harmonica.

Choisir le bon harmonica

Normalement, les deux types d’harmonica sont les plus disponibles sur le marché, l’harmonica diatonique et celui en version chromatique. Leurs différences se jouent dans la netteté des notes, mais surtout le genre de rythme que vous aimer jouer sur l’harmonica.

Pour votre gouverne, on a 20 notes à apprendre sur l’harmonica. Ce qui veut quand même dire qu’il vous faut plusieurs semaines pour déjà bien tenir votre harmonica pour qu’elle ne tombe pas sur vos doigts. Et aussi, le bon geste pour jouer entre les accords, et surtout connaître les notes données par le jeu de respiration et d’aspiration que nous allons faire sur les trous de l’harmonica. Alors, même le son d’un train est tellement difficile à suivre quand on n’a pas la fluidité d’y jouer. Il faut donc plus de pratiques et beaucoup de théories. Alors, si vous basez le choix de votre harmonica par sa facilité de le manipuler, vous avez tort, les deux modèles ont sa particularité.

Ecouter le son des deux harmonicas

Pour bien choisir un instrument de musique, il faut d’abord aimer le son qu’il procure, et non parce que c’est facile à jouer. Alors, écoutez un harmonicien qui joue un harmonica diatonique et un autre qui joue de la chromatique, et choisissez le timbre de son que ses deux vous murmurentà vos oreilles.

Le son d’un harmonica diatonique

Bien sûr, ce n’est qu’une impression, mais chacun a son choix. Quand on écoute le son d’un harmonica diatonique, on a plus d’inflexion qui rodent dans les sons. On a également les effets diatoniques que l’on ressent sur le son. Pour les professionnels, ils choisissent l’harmonica diatonique, car il y a plusieurs sons et accords que vous pouvez faire avec cet instrument.

On choisit également un instrument par sa capacité de s’adapter au rythme de la musique. Oui, l’harmonica s’adapte à tout, mais quand il est sur le diatonique, il y a plus de texture dans le son, et qui s’accorde mieux avec le son de la guitare ou du piano. Donc, si vous voulez s’aventurer dans le Blues, l’harmonica diatonique est plus accentué. C’est pareil pour le Folk ou encore le Country et le Jazz, et c’est vrai qu’il faut un peu de travail pour maîtriser ce genre d’harmonica, mais c’est un bon modèle pour les pros.

Du coup, pour le budget, c’est là que le choix est compliqué. En plus, il est important d’être bien accompagner quand on choisit un instrument de musique, non seulement un harmonica, mais d’autres types d’outils musicales qui vous offre un son bien cadré et sans faille.

Pour l’harmonica chromatique

C’est plutôt le genre d’harmonica que l’on utilise quand on débute. Et puis il faut bien reconnaître que l’harmonica est un instrument qui ne demande pas trop de passion, mais de technique donc mieux vaut connaître dans quel trou on souffle et lequel on aspire. Sur ce genre d’harmonica, on a toutes les gammes de musiques joué sur cet instrument même si on se perd dans le changement de tonalité qui demande quand même une bonne structure musicale. Donc, on ne peut pas changer d’un coup de tonalité avec l’harmonica chromatique, il faut prendre un souffle avant de jouer à la prochaine note.

Il n’y a pas d’instrument de musique facile à apprendre, il faut l’aimer, et puis le maîtriser, et puis suivre le rythme en se procurant une bonne mélodie très agréable à écouter.

Sources :