Un stepper fait partie de ces appareils que l’on peut installer chez soi. Il dispose de plusieurs modèles sur le marché dont les meilleurs sont faciles à reconnaître quand même, mais son utilité demande quelques connaissance, voici un tutoriel de son usage. 

A quoi ressemble un stepper ?

Un stepper est un pédalo qui vous permet de faire quelques gestes de pas en suivant une bonne cadence sur les pieds. De cette description, vous pouvez tout de suite imaginer les muscles qu’il travaille. Une bonne alternance des pieds, vous appuyer sur votre pointe des pieds et le reste suivra automatiquement.

Vous travaillez bien vos cuisses, vos fesses, mais également vos abdos par les mouvements de vos jambes. En même temps, vous travaillez également votre rythme respiratoire avec une belle cadence de votre cœur. Enfin, c’est un appareil qui ne s’éloigne pas du bienfait du vélo d’appartement ou un rameur. Et pour accentuer les mouvements, vous pouvez porter des haltères et travailler en même temps les muscles des bras.

A quoi sert le stepper ?

Si vous adopter les bons gestes, premièrement ; vous n’êtes pas fatigué de ce mouvement. Avec un bel appareil comme sur ce site qui vous permet d’améliorer votre performance en faisant des kilomètres justes pour le plaisir de finir votre timing. C’est vrai que l’adage dit bien « Il faut souffrir pour être belle !», mais avec ses appareils de musculations comme ce stepper, rien ne sert de souffrir, il suffit juste d’apprendre à canaliser les pas et à se mettre à son aise.

stepperAvec une bonne musique collée aux oreilles, vous avez une bonne motivation de terminer les 20 minutes d’exercices. Vous avez un programme de coaching que vous pouvez insérer dans l’appareil.  A la fin de l’exercice, vous avez acquis une bonne tonification des muscles sur les cuisses et les fesses, mais votre mollet est bien formé et vous êtes bien en forme physiquement.

Un exercice de cardio

A la différence de votre jogging du matin, les appareils de sport domestique vous procurent une belle surveillance de votre rythme cardiaque et vous suggère de régulariser le programme afin de le pas s’éclater les veines en plein session de stepper. Le stepper est en effet le sport favori des jeunes entre 12 à une trentaine d’années.

En fait, avec les mouvements des pieds qui débutent toujours par ses pointes, les muscles sur les cuisses se forment bien. Et puis, vous pouvez changer de programme pour travailler les fesses et avoir un beau rythme pour aplatir le ventre. Ce dernier demande un peu plus de temps, mais c’est faisable. Donc, pour maigrir, le stepper est le moyen le plus rapide et le plus aisé.

Une mise en garde durant l’exercice

Vous pouvez aisément régler l’appareil afin qu’il soit fluide et facile à pousser. Vous pouvez également se faire aider par un spécialiste pour que vous puissiez avoir un bon résultat. N’oubliez pas de vous équiper en tenue de sport et surtout de mettre des chaussures de marche pour se mettre confortablement sur les pédales. Vous avez également besoin de boire de l’eau, car cet exercice va assécher votre corps. Vous n’êtes pas obligé de suivre le programme avec la vitesse préétabli puisque vous avez la possibilité de changer les données. Juste après le stepper, vous pouvez faire quelques étirements pour positionner les muscles. Il est aussi primordial de faire un bilan de santé avant chaque self exercice domestique.

 

Si vous faites du faux mouvement

Si vous avez déjà utilisé le stepper, vous pouvez constater que cet appareil a besoin d’une grande stabilité corporelle, car il ne dispose d’aucun appui. Vous pouvez bien essayer ce mouvement sur un sol avant de monter sur les pédales. Tenez bien votre corps droit et le regard fixé devant, ne courber pas le dos et ne bavardez pas durant les exercices sinon vous perdez de l’équilibre.

Alors, cet appareil vous offre une belle forme, seulement une bonne séquelle sur votre colonne vertébrale se découvre pour un faux mouvement alors faites bien attention.